Accueil
  Histoire
  Légendes
  Panoramas
  Les îles
  Musique
  Gastronomie
  Langue
  Patrimoine
  Sondages
  à Télécharger
  Dossiers
  Forum
  Liens
  Contacts

Rechercher
 
Sondage
Laquelle de ces îles bretonnes préférez-vous ?
Ouessant
Bréhat
Belle île
Groix
Sein
Histoire> Préhistoire

Préhistoire

On a toujours opposé la Bretagne de l'intérieur, l'Argoad (pays au voisinage de la forêt) au littoral, l'Arvor (pays au voisinage de la mer). Cependant les forêt auxquelles fait référence ont depuis longtemps disparu.

Le sous-sol de la Bretagne est riche en gisement minéraux : plomb argentifère, étain, or, fer, cuivre, zinc, charbon, uranium mais ceux-ci ne sont pas assez important pour être viablement exploités.

L'Argoad a toujours été moins peuplée que l'Arvor où la proximité de la mer rend le sol plus riche et où le commerce maritime permet à la Bretagne de s'ouvrir au monde.

Le lointain passé des peuples qui ont occupé la Bretagne est clairsemé de trous noirs dont nous ne savons que peu de choses. En effet, le niveau de la mer ayant monté puis redescendu, les vagues ont emportés avec elles presque toutes les traces de certaines civilisations.

Les menhirs de Carnac(56)

La période néolithique (-5000 ans) fut marquée par la découverte du polissage du silex d'une part et l'apparition de la culture d'autre part, mais les témoignages les plus marquants et les plus vivants de cette époque restent les mégalithes qui ne manquent pas de surprendre encore les touristes et divisent les historiens dans leurs interprétations de ces pierres levées (menhirs) ou assemblées (dolmens, cromlechs).

S'il est vrai que les ancêtres des Bretons sont les celtes, il est faux de croire que ceux-ci n'occupaient que la péninsule armoricaine. En effet, tout l'Est de l'Europe était peuplée par les Celtes vers -3000 ans avant notre ère.

Les Celtes, sans doute visionnaires, ont devancé le droit dont aujourd'hui nous sommes le plus fier : celui à la démocratie. Leur organisation avait pour cellule de base la famille dont le chef était le père. Les familles aux traditions et coutumes communes se groupaient en "teuta" (tribu) dont le chef était appelé "rix". Le pouvoir du rix tenait a l'unanimité qu'il faisait autour de lui. Par conséquent, lorsque trop d'animosités apparaissaient, il cessait alors d'être le chef.

La période celtique est également marquée par les druides qui rassemblaient au terme de 25 ans d'étude : philosophie, médecine et pouvoirs magiques. La religion celtique reconnaissait la divinité suprême en une Trinité représentée par un dieu à trois têtes.

L'art celte était très fantaisiste et contrairement aux Grecs qui copiaient la réalité, les Celtes jouaient avec les formes cherchant plutôt à transmettre symboliquement des idées complexes.

Auteur : Pilip

 

Retour à "Histoire" de 0 à 1900